Menu
Conseil

Quand et comment utiliser les bas de contention ?

Elisabeth Hercberg

Par Elisabeth Hercberg

Ergothérapeute - La Kléh

Jambes lourdes, fourmillements, douleurs, sont des désagréments pouvant être dus à une insuffisance veineuse. Touchant aussi bien les femmes et les hommes, cette situation peut être améliorée par l’utilisation de bas de contention ou de chaussettes de contention. Mais attention, mal choisie et mal positionnée, la contention devient nocive…

Bas de contention, bandes de contentions médicales, … A quoi ça sert ?

Quand utiliser des bas de contention ?


Les bas de contention servent à immobiliser, une articulation, à comprimer des tissus pour en améliorer la circulation veineuse.
Certaines positions comme la station debout prolongée, le piétinement les voyages (avion, train, voiture), ou encore la grossesse, , peuvent aggraver ce phénomène. La mise en place de contention ou d’autres articles de contention veineuse sert donc à diminuer voire éviter ces désagréments efficacement. Ils peuvent être à visée médicales ou à visée sécuritaire pour le bénéficiaire ou son entourage et ainsi améliorer significativement la circulation veineuse.

Les différents moyens de contention

  • Il existe différents moyens de contention afin de prévenir ou de soulager une insuffisance veineuse due à une pathologie ou pour améliorer la circulation sanguine (chez les sportifs, les femmes enceintes …) La contention veineuse permet d'exercer une pression de bas en haut sur la jambe afin de favoriser le retour veineux.
  • Les articles de contention sont destinés aussi bien à des hommes que des femmes, sous forme de chaussettes de contention fermées ou ouvertes, de bas ou de collants.
  • Les bandes de contention sont posées par les infirmières et sur prescriptions médicales.

Les classes de contention

Les collants, chaussettes ou bas de contention se classent en 4 catégories. Elles précisent le degré de compression c'est à dire la pression exercée de la cheville vers le mollet ou vers les cuisses.

  • Classe 1
    • Pas de prescription médicale.
    • Les articles de contentions sont adaptés aux troubles circulatoires bénins, ou porter à titre préventif (station debout prolongée, manque d'exercice, longs voyages...)
    • La compression est de 10-15 mmHg, faible pression.
  • Classe 2
    • Suite à une prescription médicale.
    • Cette classe a un rôle préventif également. plutôt prescrite aux patients venant de subir une intervention chirurgicale des veines, aux voyageurs prédisposés à la thrombose veineuse ainsi qu'aux personnes souffrant de varices ou d'œdèmes
    • La compression est de15-20 mmHg, moyenne pression.
  • Classe 3
    • Suite à une prescription médicale.
    • Les articles de contentions sont adaptés aux troubles circulatoires sévères : les phlébites, l'eczéma veineux, les ulcères fermés.
    • La compression est de20-36 mmHg, forte pression.
  • Classe 4
    • Suite à une prescription médicale.
    • Les ulcères ouverts, syndromes post thrombotiques vont être traités par les collants de contention de la classe 4.
    • La compression est de 40 mmHg.

Comment choisir ses chaussettes ou ses bas de contention ?

Les différentes matières des chaussettes et bas de contention

  • Les matières élastiques : caoutchouc naturel, à l'extensibilité élastique particulièrement élevée mais peu résistante à de nombreuses substances et l'élasthanne, ou lycra, aux fibres très élastiques et très résistantes, y compris à la chaleur.
  • Les matières non élastiques sont le coton (qui peut être bouilli), le polyamide (ou nylon, dont les fibres sont extrêmement résistantes, y compris aux insectes et aux micro-organismes), le viscose (au pouvoir absorbant élevé) et le microfibres (de texture particulièrement fine).

L'esthétique des chaussettes et bas de contention

  • Que ce soient les chaussettes, les mi-bas, bas ou les collants, ils sont quasiment indétectables, tant ils sont fins et élégants.
  • Ils peuvent être opaques, semi-transparents ou voiles.
  • La quantité de couleurs permet maintenant de leur trouver une place dans la garde robe !

La taille des chaussettes et bas de contention

  • La grande gamme de tailles aide à répondre à une morphologie unique.
  • 3 mesures à prendre le matin au lever, sur chacune des jambes avant d'acheter une paire de chaussettes de contention parfaitement ajustée (Tour de la cheville, du mollet, mesure entre le sol et le genou)

Comment mettre des bas de contention?

Quand mettre ses bas de contention ?

  • Les bas de contention s'appliquent le matin au lever sur une jambe reposée.
  • Pour faciliter l’enfilage, mettez du talc sur le pied et la cheville.
  • Les bagues et les ongles longs sont les ennemis des bas de contention ainsi que les velcros : gare aux accrocs !

Mettre les collants ou les bas de contention

  1. Glissez la main à l'intérieur de la chaussette ou du bas de contention, et saisissez le talon.
  2. Retournez la chaussette ou le bas de contention sur l'envers jusqu'au talon pour pouvoir enfiler la pointe de votre pied
  3. Introduisez le pied et enfilez bien la chaussette ou le bas de contention jusqu'au talon. Assurez-vous que la pointe du pied et le talon sont bien en place
  4. Saisissez la partie en double et remontez petit à petit votre chaussette ou votre bas de contention jusqu'à 2 doigts en dessous du creux de votre genou
  5. Tirez sur la pointe pour libérer les orteils

Retirer les collants ou les bas de contention

  1. Saisissez le collant ou le bas de contention par la bande ou le bord-côte (pour des chaussettes) et retournez-le jusqu’au talon.
  2. Placez vos pouces sous le talon et poussez le bas à la moitié de votre pied.
  3. Prenez le bout du bas et tirez.

Accessoires

  • Pour aider à enfiler ou à retirer les collants ou les bas de contention, il existe des dispositifs pour faciliter ces gestes précis.
  • Certains enfile bas éviteront de vous baisser.

Comment entretenir les bas de contention ?

  • Les articles de contention sont lavables en machine (température maximale 40°) avec de préférence des filets de lavage afin de ne pas abîmer les bas lors du lavage
  • Ne pas utiliser d'assouplissant
  • Ne pas mettre au sèche linge, sécher loin d'une source de chaleur
  • Ne pas repasser
  • Il est recommandé de renouveler ses articles de contention tous les 6 mois afin qu’ils ne deviennent pas des ennemis de la peau.